Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 15:27

 

Le 24 mars 2011

 

Hier deux satellites de l'USAF en LEO (Space Tracking and Surveillance System) ont détecté

et suivi de bout en bout un SRBM ARAV-B (Aegis Readiness Assessment Vehicle, doté d'un

reacive payload) lancé du Pacific Missile Range Facility de Kauai à Hawaï. Les satellites

STSS réalisent là une grande première en terme d'alerte pour la BMD (Ballistc Missile Defence).

Un des derniers STSS-ATRR a été mis en orbite le 6 mai 2009 par une fusée Delta-II lancée

de Vandenberg et il a été immatriculé en 34903-2009-023A et il porte l'alias USA-205.

 

 

S-400 Triomphe, l'ABM de champ de bataille russe de la classe du SM-3 US. (Doc Novosti)

 

 

 Le Pantsir-1 DCA basse altitude complément du S-400 dont il assure la protection. (Doc Novosti)

 

La Russie continue à renouveler son système de défense aérienne et ABM par des S-400 et des

systèmes de courte portée Pantsir-S (le S-400 est dans la gamme : 40.000 m sur 400 km)

 

 

Le LSBS Bulava russe serait proche de la fin de ses laborieux tests, il va équiper les sous

marins de la classe Borey. Pendant ce temps là, la mise en route du contrôle du nouveau START

va commencer avec l'inspection russe du vecteur bombardier aérobie B-1b de l'USAF tandis que

pour les américains ce sera l'inspection du système ICBM mobile RS-24 Yars de la RVSN russe

qui suivra.

 

 

 

Centrale atomique de Fukushima, réacteur numéro-3 en feu. (Doc Reuters AP)

 

La centrale atomique de Fukushima continue à laisser s'échapper des particules radio actives

dans l'atmosphère. les vents qui soufflent désormais dans le secteur Sud ne sont pas favorables

à une dispersion en mer. De toute façon les particules retombées en mer risquent de revenir à

la côte par effet de marée, ou alors de contaminer l'activité halieutique. Pour le moment aucune

des pompes de refroidissement des quatre réacteurs détruits n'a pu être remise en marche.

Personne ne semble se préoccuper des cumuls de poussières radio actives, dans les annonces

gouvernementales on se borne à annoncer une stabilisation des rejets !

 

 

Les opérations aériennes sur la Libye se poursuivent, mais la confusion règne dans la coalition,

l'ONU et la Ligue Arabe. Le dictateur Chérifien en profite pour consolider ses positions, rendant

difficiles les interventions aériennes. La vision politicienne et sans doute opportuniste

française rend trouble la vision de l'intervention occidentale en faveur d'un embryon de possible

démocratisation du peuple Libyen.

Partager cet article

Repost 0
Published by astro-notes
commenter cet article

commentaires