Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 20:58

 

Le 4 mars 2011

 

Les EVA se poursuivent sur l'ISS dans le cadre de la mission STS-133. Canadarm et Dextre assistent

les astronautes américains qui s'activent sur les structures de l'ISS avec la fixation du module

Leonardo MPLM(P) et des opérations de câblage.

 

 

Fusée Taurus-XL-de Orbital Science. Lancement du satellite GLORY (Doc NASA)

 

Rappel, le 26 février, lancement d'une fusée Taurus XL depuis Vandenberg. Cette fusée de Orbital

Science, que dirige la NASA dans le cadre COTS, devait placer en orbite un satellite, attendu,

d'étude sur les causes des changements climatiques constatés depuis 30 ans sur Terre, du nom de

Glory. Ce satellite était accompagné de quatre "picosat" universitaires de recherche technologique.

Un défaut de séparation de la coiffe a fait échouer la mission et la fusée et ses satellites sont

retombés dans le Pacifique Sud. C'est le second échec consécutif de ce lanceur et pour le même motif

(sat OCO perdu le 25 fev 09). Les débuts des missions COTS sont laborieux, mais cela était attendu

car la mise en oeuvre de la sécurité en Low Cost n'est pas facile, quoiqu'en aient dit les entreprises

privées sélectionnées.

 

 

Rappel, le 27 février a été lancé de Plesetsk une fusée Soyouz-2-1b qui a placé le satellite de

navigation GLONASS K-1 sur l'orbite de la noria GLONASS. Il manque encore 3 satellites pour obtenir

un service opérationnel sécurisé de ce réseau russe (bien qu'il puisse déjà servir au service GNSS).

NORAD immatricule le satellite en 37372 & 2011-009A.

 

 

EGNOS, le système de satellite d'aide aux réseaux GNSS de l'ESA entre au service de la navigation

aérienne sur l'Europe.

 

 

La Russie et la France se trouvent en difficultés dans la négociation pour l'achat par la Russie de

bateaux porte hélicoptères français. Les prix de vente sont en cause.

 

Négociations, Roumanie, OTAN pour la mise en place d'un réseau ABM AEGIS SM-3 fixe (sol) et mobile

(maritime). La Russie observe sans rien dire pour le moment. Je rappelle que le radar AEGIS est pour

le moment dôté d'une portée de moyenne distance et qui'il n'a pas vocation à être omnidirectionnel. Si

cette condition est vérifiée (ou négociée), la Russie pourrait accepter un tel système proche de sa frontière.

Partager cet article

Repost 0
Published by astro-notes
commenter cet article

commentaires