Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2022 7 14 /08 /août /2022 15:23

AMMHA (à mon humble avis) l'OTAN, c'est le vers dans le fruit.

À l'origine c'est que cette organisation politico-militaro-Américaine a été créé en 1949, à même année 
que le  premier test nucléaire soviétique. Elle gère tous les actes militaires au profit des Américains 
et en partie  de ses alliés. Toute fois, l'action politique relève du Président des États Unis et de ses 
conseillers issus  des 30 pays amis d'importance.

Après l'affaire dite des missiles de Cuba (et si on oublie ceux d'Écosse, d'Italie et de Turquie) on s'est  
rendu compte que la dissuasion nucléaire n'était plus du seul ressort des USA et de ses alliés. Avec 
l'abandon par la Russie de son programme d'homme sur la Lune, tout l'effort s'est reporté sur la dissuasion 
nucléaire et la Russie a mis en chantier un lourd programme de sous-marins lanceurs d'engins atomiques par exemple les Typhoon (1972). S'ajoutant à une large panoplie d'armes nucléaires et de vecteurs crédibles pour les lancer,  l'URSS est devenue une super puissance atomique crédible grâce au CEP (cercle d'erreur probable) convaincant. 

ICBM Atlas équipé d'un RV (rentry vehicle) MK-4 et d'une arme thermonucléaire W-38 (3 à 5 Mtnt) [ISIS]


Les USA ont décidé d'entreprendre des pourparlers entre les deux super puissances dissuasives, on va parler de : 

SALT-1 1972, SALT-2 1979, INF 1987, START-1 1991, START-2 1993, START-3 1997, SORT 2002, NEW-START 2010 et +. 

Cette série d'accords pas toujours bien respectés de part et d'autre nous assure jusqu'ici une protection en 
dehors  de tout accident !

Le premier gros accroc nous a sauté aux yeux avec l'affaire cubaine en 1962 où les Russes se font surprendre  par les USA en train d'installer des missiles MRBM (1500 km de portée) pour équilibrer leur faiblesse numérique sur les ICBM. Ils n'en possédaient que 16 en mode opérationnel ! Bon, une fois rééquilibrées leurs forces de dissuasion en 1972 (10 ans tout de même), les deux super puissances nucléaires en sont venues raisonnablement à  s'entendre pour minimiser le risque de confrontation. Début des pourparlers et traités sur des accords de réduction des armements nucléaires. Cela n'est pas simple, car il a fallu se mettre d'accord sur l'état des armes nucléaires.

Bien avant l'installation soviétique des missiles à Cuba les USA avaient déjà déployé ses missiles en Europe de l'Ouest [DoD]


Pendant toutes ces négociations Russes et Américains ont essayé de gagner quelques places avantageuses comme les  missiles anti missiles américains et les euromissiles russes (SS-20). Mais surtout le gros coup est venu du changement de régime en Russie où Gorbatchev et surtout Eltsine n'ont pas vu le redéploiement OTAN en Europe de l'Ouest qui a vu l'installation de base aérienne US en Estonie-Lettonie-Lituanie, amenant des avions porteurs de missiles  avec possibilité nucléaire à moins de 600 km de Moscou. Pendant ce temps on envisageait le traité START-III qui se  dit encore New Start de nos jours.

Réunion OTAN tous les faucons occidentaux sont là [DoD]

 

Mais avec moins de 450 km entre Moscou et la frontière ukrainienne la ligne rouge était franchie par l'OTAN en Europe de l'Est. Avec 450 km entre cette frontière Nord Est ukrainienne et Moscou cela  la mettait la capitale russe à un délai de première frappe de près de 6 minutes en mode PGSM (Prompt Global Strike  Missile). Comment avons-nous fait semblant de ne rien voir et comment osons-nous être contrariés par la guerre en  Ukraine voulue par les Russes ! Est-on idiots ou simplement méchants ?

© Aveni 2022

Partager cet article
Repost0

commentaires