Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 17:37

MDA/NTI  

Nanosat Testbed Initiative (NTI), voilà une avancée assez ancienne, pourtant elle commence à prendre corps dans les systèmes de défense aérienne aussi bien spatiale qu'aérienne. Il y a cinq ans, voire un peu plus, lorsque la hargne de certains fans français d'aviation militaire s'est manifestée contre l'avion d'arme  
américain F-35 Lightning, qui faisait plus que de l'ombre à l'avion français de Marcel Dassault Rafale, on  
semblait enrager contre cet avion auquel on ne comprenait rien. J'avais pour ma part trouvé à mon goût  
l'expression : Le F-35 est un ordinateur avec des ailes. Certes cela n'empêchait pas le Rafale de bien se  
comporter en vol, mais il lui manquait une dimension essentiellement numérique. Le F-35 était à sa mise en service quasiment une page blanche que l'on avait à écrire, mais à écrire en binaire. Voilà qui commence à prendre forme avec le non moins mystérieux déploiement des norias de nano satellites, lancés par paquets de 60 (tous les deux mois) et qui en laissent plus d'un sceptique. Le mariage entre autres F-35/nanosat drones commence à émerger en association avec un segment sol/mer dans un réseau tout à fait dans les cordes de la  MDA (Missile Defense Agency) qui est en train de réaliser cette union indispensable pour faire face aux  nouvelles menaces aérospatiales dont les HGV (Hight Glide Vehicle) commençant à mettre en danger les forces  navales américaines comme dit-on les porte-avions entre autres. A suivre sans œillères. 

Nanosat typique pour la MDA

© Aveni 2021

 

Partager cet article
Repost0

commentaires