Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 15:07

 

Au milieu du chaos, nous sommes KO mais debout .

 

Paysan aux champs et dans l’horizon lointain le feu nucléaire qui va bouleverser son monde si tranquille (Doc D.M & DoD)

 

Maelstrom social, politique, économique, technologique, philosophique, spirituel, éducatif, médiatique, etc. Vent de panique sur nos esprits.

 

Et si encore tous ces arguments cités plus haut et qui sont bien entendu paramétrables mais en plus interférant entre eux s’étalaient dans le temps, cela serait peut-être gérable pour chacun de nous, cela nous laisserait assez d'attention afin d'admettre que si on peut appréhender un problème, on ne serait pas obligé de les assimiler tous en même temps et en plus nos voisins ne seraient pas obligés de suivre nos interrogations au même moment en plus des leurs, c'est vrai qu'il y en a tant à étudier et comprendre sur un même sujet. De toute façon point de salut ; tout les problèmes se manifestent en même temps, et la sensation de chao s augmente, le maelstrom semble monter en puissance. C'est une sorte de fin du monde ; en fait soyons modeste, disons une fin d'un monde, avec une page du progrès humain qui semble maintenant se dérouler avec brutalité, et désordre.

 

Alors plus de gros bras de la CIA pour piloter cet avion espion U-2 ; une femme et en plus afro-américaine. Il ne manquerait plus qu’elle ait été mère porteuse d’une aventure de GPA pour un couple d’homosexuels français et vous avez un aspect du maelstrom culturel (Doc DoD)

 

Social ; comment voulez vous tenir en place une hiérarchie sociale où le chef qui hier disposait seul du savoir et de fait trouvait légitime la soumission des subalternes, alors qu'aujourd'hui il voit maintenant ses assujettis aussi instruits que lui grâce aux flots d'informations qui circulent sans restriction ? La sentence : au moins on est à savoir, au mieux on se porte ; n'aura rapidement plus cours !

 

Trop de personnes instruites en France soit en formation académique, soit en autodidacte ; sale temps pour l’intello professionnel (Doc Pierre Saliba)

 

Certains éclairés parlent encore de fracture numérique, d'autres encore plus cultivés parlent « d'uberisation « du travail, d'autres moins malins nous commentent les effets du néo libéralisme économique triomphant. Puis de petites voix nous rappellent ici et là des progrès inattendus qui nous semblent amusant mais le sont-ils vraiment (?), ici des drones jouets, là une voiture qui se gare toute seule, et là encore une imprimante 3D qui nous fabriquent des pièces plastiques impossible à tourner à la main. Que dire de ces applications numériques qui nous assistent dans toutes nos activités et qui plus est résident gratuitement dans les smart-phones de tout un chacun ? Sommes nous prêt à user de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée, elles aussi couplées aux monstrueuses bases de données, elles même mises en réseau avec des bandes passantes énormes. Processeurs quantiques, tout cela arrive vite bien trop vite. On aimera réagir comme le vieux sage du roman Ravage de Barjavel qui en fin d’histoire tragique voit revenir, réinventé par des jeunes, une machine à vapeur qu’il s’empresse de briser rappelant à tous que ce genre de progrès a déjà coûté une presque fin du monde !

 

Un des visages angéliques d’uber. Attention prenez garde le robot vous veut du bien. (Doc ©AP)

 

Même notre économie libérale, déjà bien critiquable, à mon avis, se voit devenir nuisance à l'aune de son traitement numérique. Boursicoter au dixième de seconde échappe à notre entendement mais pas à celui du "computer", alors laissons faire, c'est la loi du libéralisme  électronique. Les catastrophes économiques et financières s'enchainent et nos administrateurs de la finance  essaient vainement de garder l'air intelligent dans cet embrouillamini de multiples circonstances économiques dont certaines sont authentiquement toxiques pour nos sociétés. La mondialisation libre, pragmatique, façon néolibérale tue la mondialisation

 

L’affichage volatil du CAC-40 en bourse de 9h à 17 h. (Doc ©ADVFN)

 

A-t-on en plus associé à ces développements techniques qui nous bousculent son prochain moteur : l'intelligence artificielle (IA) ? Cela se prépare discrètement sur les paillasse de nos chercheurs, pas encore équivalente à ce que peut notre cerveau et jusqu'ici nous nous sentons encore un peu protégés de cette dramatique perspective par la sentence rassurante : Mais finalement le cerveau humain ne peut pas se comprendre lui même ! Oui, certes, j'ajoute pourtant que l'on prête à Stephen Hawking la dramatique alerte sur le prochain danger pour l'humanité que sera l'IA couplée aux actuels robots et réseaux numériques. Dire que l'on tremblait pour les seuls OGM.

 

L’Intelligence Artificielle (IA) pourrait-elle assister notre libido J  ?. (Doc de l’auteur)

 

Pendant que nous restons admiratifs et submergés par les progrès de la numérisation à outrance, cela nous évite de nous poser des questions sur les manipulations génétiques. La génétique voilà encore un sujet qui bouleverse nos sociétés industrielles de façon dramatique et la procréation assistée n'est pas le moindre des maux, l'identification génétique des humains, le tri génétique, les manipulations en tous genres jusqu'au clonage humain puisque l'animal a déjà ouvert la voie. On pourrait se dire que voilà bien un danger que le plus distrait d'entre nous peut identifier facilement mais que dans sa grande sagesse des comités d'éthique surveillent avec attention. Dérisoire retardateurs si la porte reste encore pour un temps fermée, le clonage de toute ou partie humaine passera par la fenêtre et je pense même que nous l'appellerons de nos vœux. Il est certain que pour prolonger la vie et encore plus pour remplacer un organe malade le clonage sera vite admis comme bouée de secours.

 

Le clone humain l’illumination de notre avenir ou notre pire cauchemar ? (Doc Wikipedia)

 

La Terre se réchauffe. Il y a 35000 ans, la grotte de Cosquer était accessible à pieds, aujourd'hui il faut plonger à -35 mètres sous la surface de la mer pour la visiter. C'est une des multiples manifestations du réchauffement climatique ; l'eau des océans monte de un mètre par millénaire et à ce rythme inéluctable s'ajoute

 

Un petit salut de nos très grands anciens. (Doc grotte Cosquer)

 

notre propre activité humaine qui est loin de la modérer, cela ne va pas s'arranger. Terre submergée, populations déplacées, conflits pour la survivance, guerres ; réponse à ce cataclysme annoncé : des éoliennes ou/et des panneaux solaires ; pathétiques subterfuges, on est dépassé !

 

Calanque de Morgiou à Marseille on y marchait au fond il y a 35000 ans. L’eau est montée de un mètre par millénaire. L’entrée de la grotte Cosquer y git par 35 mètres de fond. (Doc X)

 

Le boson de Higgs, l'énigme tant attendue de nos physiciens, enfin démontré au CERN à Genève, cette particule devrait nous permettre de soit disant connaître notre origine, mais finalement strictement sans intérêt pour un "supporteur footballistique "du PSG. Nous n'avons pas le temps de nous interroger sur cette découverte que voila le LIGO un compagnon de VIRGO qui met enfin le doigt sur la tant attendue onde gravitationnelle, ce sera elle qui va enfin nous permettre de  voir ce qui échappait à notre entendement du cosmos mais à la condition que nous mettions la main sur son interaction, le fameux graviton ; peut-être qu’un jour, si on sait l’apprivoiser, il nous fera enfin voir un aspect inimaginable de notre univers et nous montrera enfin la source de notre origine ; mais ça aussi cela nous passe à côté.

 

Au moment où notre vision de l’univers se précise, celle de notre monde se brouille au point de nous faire douter de notre avenir. (Doc CERN/VIGO/Wikipedia)

 

Dans nos fragiles démocraties le chaos s'est installé, plus vite et plus sensiblement, bien entendu, que dans les autocraties, mais pas pour bien longtemps, il va tous nous rattraper. Première frappée de plein fouet la politique qui se liquéfie à l'aune d'un Snowden et sont dérangeant Wikileaks ; un seul homme, même pas une lumière supérieure qui ébranle toute la diplomatie occidentale, qui, impuissante, regarde paralysée des quidams feuilleter les rapports classifiés (leur fond de commerce) avec comme seule espérance que ces lecteurs improbables ne comprennent rien à leur lecture. Politiciens, pour certains véreux, psychopathes au mieux, incompétents pour presque tous, regardent effarés le tsunami de l'information libre les submerger, et pour certains, les ringardiser.

 

Snowden à gauche Assange à droite deux dès plus populaires lanceurs d’alertes (Doc Wikipedia)

 

Pendant ce temps, un drone dont les pilotes se trouve à 8000 km de là fonce sur une cible, un véhicule 4*4 avec une mitrailleuse de 50" sur la plage arrière servie par un barbu égaré, dans un instant l'avion sans pilote va tirer un missile autoguidé qui va pulvériser la mitrailleuse avec son équipage de barbus illuminés et le véhicule en prime. Le prix du missile est infiniment plus cher que la cible, mais cela satisfait un poste de commandement militaire lui aussi installé à des centaines de kilomètres du théâtre de l'opération. Ubuesque situation où la technologie sert  finalement que l'âme des seuls financiers, marchands d'armes, de la planète et contrarie à la marge ces fous de dieu pourtant heureux de mourir pour leurs états sans nation et pour une bonne place au paradis.

 

Pendant que ce papa fait des câlins à ses enfants, les drones font leur travail à des milliers de kilomètres de là, sans état d’âme, c’est la victoire de l’intelligence industrieuse contre les barbares armés de couteaux de cuisine ! (Doc USAF)

 

Une page de publicité et de propagande mensongère, et hop c'est reparti, mais les profiteurs savent que nous savons et nous revoilà devant notre tablette oracle (TV, PC), drogués d'informations, où seul des journalistes de métier ou amateurs éclairés surnagent en arrivant à capter ce qui nous reste d'attention lucide, avant que les blogueurs presque tous anonymes ne les submergent eux aussi.

 

Dans la famille Européenne j’appelle la propagande OTAN, elle ne fait pas dans la dentelle, les méchants sont bien méchants et les gentils (nous) sommes bien gentils. (Doc OTAN)

 

Ouverture des MOOC, ces cursus gratuits dirigés par des universitaires semblant désabusés qui vous donnent à nous instruire 24 heures sur 24 sans débourser un cents sur à peu près tous les sujets, laissant les autodidactes se vautrer dans l'instruction sans même avoir besoin de sortir de chez eux. Voilà pourquoi il y a des subalternes aussi instruits que des chefs, c’est une sorte de rupture de symétrie. C’est déjà ce qui se passe à l’école où le maître qui possédait seul le savoir se heurte à des parents d’élèves aussi bien capables que lui de juger d’un cursus et de le critiquer avec pertinence.

Ces cursus universitaires, qui touchent tous les domaines, gratuits pour la plus part, ouvert à tous, sans sélection, reçus chez soi à son rythme. Que peuvent y faire les écoles, université, et grandes écoles ? (Doc C2I)

 

Fini les authentiques aventuriers, qui maintenant doivent jouer des coudes pour pousser sur le côté des touristes toujours plus envahissants. Fini aussi ces niches d'artistes fabriqués par des écoles maintenant à bout de souffle et d'imagination, protégées par des écuries presque familiales, et qui tiennent encore pour un temps des plateaux de télévision ou des antennes de radio serviles ; pendant que des multitudes de spectateurs écoutent et regardent médusés, voire même jouissifs des Caruzzo et autre Ima Sumac en herbe (The Voices) tourner la page de l'art choral sans que cela nous détournent de ces plateaux TV et Radio, comme un drogué qui goutterai une friandise après l'ingestion de sa  dose coutumière de niaiserie.

 

Ce n'est pas que le chaos autour de nous, c'est aussi le chaos dans nos têtes, même si on ne se l'avoue pas, ce monde nous échappe, la trouille s'installe, nous devenons, malgré nous, des collabos d'un système moribond s'accrochant autant se faire que peu à une épave en plein naufrage.

 

Que se passe-t-il dans la tête de ces deux militaires lorsque retenti le signal d’alarme pour activer un missile nucléaire intercontinental Minutman III ? Rien ;  c’est encore et encore un exercice de préparation à l’holocauste. (Doc USAF-SAC)

 

Ici elle s'appelle : génétique, moyens de transports, traitement de l'information, intelligence artificielle, sondes spatiales qui nous renvoient inlassablement à quelques distances que ce soit des images d'astres morts de notre système solaire, pendant qu'ici sur Terre des animaux meurent sous les coups des chasseurs de trophée indifférents à nos consternations, images de boursicoteurs anxieux en fin de journée au NYSE lorsque retenti la cloche de fin de journée (fin de partie), hommes ou femmes sans travail, sans domicile fixe, d'un pays riche, tellement déconnectés du milieu social qu'ils ne sont même plus comptabilisés comme chômeur, ils semblent ne plus exister en tous cas dans les statistiques officielles. C'est grâce à eux que le chômage diminue, et leur nombre augment, augmente, mais las, rien n'entrave la marche au nouveau progrès (pragmatique et libéral).  Au milieu de ce chaos, nous sommes debout et presque KO !

 

Le regard juvénile de cette jeune afghane s’est transformé en regard haineux de femme mure. (Doc X-Y)

 

Famille en état d’émiettement, lien sociaux usés et en perdition, travail précaire entré dans l'habitude de ce nouveau monde, marais humain se sachant sans avenir, sans attache autres qu'éphémères ou rencontrées sur la toile, robots souriants à la banque d’accueil de tous commerces ouvert 24/24 heures sans pose pipi. Consumérisme sans savoir par quoi remplacer une telle vision du monde. Monde d’ailleurs abandonné par ses intellectuels tombés en silence et remplacés par des aboyeurs, des amuseurs, des saltimbanques de l'outrance voire des lanceurs d'alertes, nous les connaissons, mais ils font partie de notre drogue, et ils le savent que nous savons qu'ils le savent. Ubuesque, iconoclaste, fascinant changement de monde qui s'écroule de tout, partout, obsolescence programmée ; monde obsolète surmonté de building géant construits sur du sable, et des champs d'éoliennes attendant un petit zéphyr pour nous donner de quoi refroidir nos colossaux serveurs de données, eux aussi chauffant 24/24 heures.

 

Ce champs éolien qui  illustre bien notre cauchemar à la perspective de manquer d’énergie électrique (Doc X)

 

Espérance de vie un peu plus longue, évidemment les montes escaliers automatiques protègent nos vieux corps de nonagénaires fatigués. Moins de chutes, plus de temps à passer dans ce chaos. Rassurant, on est une épave mais vivante!

 

Sans commentaire sur notre vie. Encore que j’ai entendu un de nos brillants champion de l’ultralibéralisme se demander de l’utilité de prolonger ces vies aussi loin que la technique l’autorise et à quel prix. Braves gens va… (Doc X)

 

Avions géants se posant sur des aérodromes géants, aux parking géants, aux files de voyageurs géantes, voyageurs attendant que les postes de douane les contrôlent, laissant pour les derniers de la file des attentes parfois plus longues que le trajet de vol. Toujours dans le mode avion, que dire de ces files d'avions qui aux heures de pointe attendant en roulant au pas les uns derrière les autres sur les taxiway pour rejoindre leur piste d'envol avec une autorisation en bonne et due forme et avec parfois l'obligation de revenir au parking refaire un complément de plein de carburant tant le lent roulage les a fait consommer ; un comble. Quoique pour cette dernière remarque je réalise que c'est un moyen d'augmenter artificiellement le trafic avion un peu comme l'intense trafic des camions sur nos routes permet de diminuer les surfaces des hangars de stockage...

 

Londres Heathrow, trafic le 31 mai 2016 à 18 :00h ; pas moins de dix avions utilisent le taxiway menant à la piste d’envol compris le gros porteur qui s’aligne pour décoller. (Doc flightradar24)

 

Ce monde change vite, trop vite pour que notre regard s'accroche à une image rassurante et stable, alors tourne le monde où de pathétiques conservateurs nous rappellent avec un accent de nostalgie comment c'était mieux hier alors que les conservateurs  des conservateurs, ceux que l'on nomme les réactionnaires, nous rappellent que les temps d'avant ceux là étaient encore meilleurs. Typhoïde, tuberculose, poliomyélite, syphilis, faisaient pourtant des carnages aux quels maux il fallait rajouter les épouvantables  guerres barbares (WWI, WWII). Pour nous c'est suspendu, plus de typhoïde, presque plus de tuberculose, oubliée la poliomyélite, blanchie la syphilis et guerre par systèmes d'armes automatiques interposés nous épargnant des champs de batailles ensanglantés.

 

Nos nouveaux champs de bataille. Ici un SNLE de l’US Navy veille sous la glace du grand Nord avec ses 24 missiles Trident D-5 armés chacun de 8 charges thermonucléaires de 150 k (TNT). Oui nous avons bien lu cela fait 192 bombes thermonucléaires et plus de 28 Mt (TNT) ; où sont les barbares et poètes de la terreur dans cette histoire ? (Doc US Navy)

 

Tout ceci est remplacé par l'excellent cancer du pancréas un tueur redoutable mais qui ne vise personne en particulier, avec la misère en plus qui n'est pas mal non plus. Pendant ce temps les politicards nous renvoient à "Gervaise",  pour organiser notre bien...

 

Cette photo n’est peut-être qu’un canular ( ?) mais elle illustre bien la victoire du petit blanc sur l’entité dite de la France Afrique (Doc X)

 

Chaos dans nos âmes, dans nos corps, dans notre cité, et avec ça nous ne sommes pas encore KO debout ?

 

Frank Drake un de nos brillants astrophysiciens qui a toute la notoriété qu'il pouvait espérer, est connu entre autre pour son activité au sein du SETI, il nous avait commis une équation destinée à déterminer le nombre probable de civilisations extraterrestres.

Au tout début des années soixante en formulant cette équation il avait découvert qu'une probable dizaine de civilisations identiques à la notre pouvait exister dans notre galaxie (à la fécondité féminine compatible). Pensez un peu, peut-être 250 milliards d'étoiles vous imaginez le nombre de planètes qui vont avec et au final pas plus d'une dizaine de civilisations comme la nôtre. Hé, c'est que nous sommes délicat nous même, sans compter avec notre chaos actuel en plus. Heureusement de plus récentes équations reformulées après la découverte réelle de planètes telluriques au tour d'étoiles ressemblant à la nôtre (Soleil) a porté cette probabilité à une centaine.

Pourquoi ne se sont-ils pas manifestés ? Les pessimistes disent que parce que une civilisation ne peut-être qu'éphémère, les motifs de fin de civilisation sont nombreux, passons ce n'est pas le sujet. D'autres n'hésitent pas à dire que oui, ils sont passés, à la recherche d'intelligence, et s'ils ont bien trouvé de la vie, nôtre vie et même capable d'un développement technique, jusqu'à la maîtrise de l’atome au risque de s’autodétruire, et Ils auront peut-être notés : vie doté d'un QI certain, mais pas d'intelligence ; et eux d'en conclure, passons à la prospection d'autres systèmes stellaires. Il faut dire qu'il y a du pain sur la planche à ce sujet dans notre seule galaxie.

 

Qu’ont-ils à redire les extra terrestres, ne sont-elles pas assez belles pour leur goût ces jolies terriennes  ? (Doc X)

 

De tous les bruits, la musique est de loin le moins désagréable (Samuel Johnson). Chaos oui, mais quid d'un chaos musical ? Notre cerveau use de moyens artistiques pour communiquer l’indicible, l'informulable au sens mathématique c'est l'art comme par exemple la musique ; ce n'est pas une discipline mathématique. L'imagerie cérébrale montre bien qu'elle ne réside pas dans notre cerveau dans ces  zones, pas plus que dans celles du domaine vocal ; le traitement de la voix vit sa vie dans d'autres contrées cérébrales. La musique  nous touche tous, elle peut s'associer à des images qui touchent tous nos sens, elle passe par dessus tout, elle est typiquement du domaine de l'Homme, les animaux en sont exclus, ils n'en ont pas besoins. Dans nôtre actuel chaos, la musique nous tempère, régule nos élans, elle est une compagne pour chacun d'entre nous. Pourtant elle aussi bénéficie de tous ces progrès techniques qui devraient lui faire générer le chaos, mais non, elle surnage au maelstrom, elle continue à nous envouter mais pas encore avec assez d'attractivité au point de nous sortir par une porte dérobée au chaos actuel. Dommage !

 

Non la musique n’est pas une singularité du bruit, ce n’est pas plus un bruit harmonieux, c’est une qualité acoustique que seul sur Terre notre cerveau d’humain peut apprécier. Elle est faite pour lui seul. (Doc X)

 

Dans ce chaos, certains se sont entichés d'une nouvelle religion ; l'écologie. Pas plus elle que le reste nous met à l'abri du chaos, on peut dire même qu'elle participe à l'accentuer. Le réchauffement climatique de la Terre est à la hausse au moins depuis trente cinq mille ans et même plus sans doute. A cela il faut rajouter pour ces derniers deux cents ans une activité humaine qui a elle aussi participé au dérèglement ; on se demande même bien pourquoi il en irait autrement, en fait seule les mesures de cette Influence sont volatiles. Les industriels font du déni. Les écologistes sont prêts à toutes les outrances pour accentuer ce ressenti, certains y voit même un nouveau fascisme dans un mouvement dictatorial, mais peu lui chaud la Terre se réchauffe avec notre assistance ou sans. Les nuisances qu'elles engendrent commencent à se voir au grand dam des refuzniks. Conflits d'intérêts entre ceux qui veulent nous amener par la force à un mode de vie moins agressif pour nous et l'environnement, et ceux qui ne croit qu'au consumérisme et en plus capitaliste libéral (surtout pas communiste). Ne nous faisons pas d'illusion l'élan écologiste qui ne peut se nourrir que de moyens de communications nouvelles et bien entendu numériques n'a en fait qu'une ambition, prendre le pouvoir sur nos idées et les courber à leur volonté dominante comme l'avaient fait chez nous en leur temps les religions. Cela fait aussi parti du chaos sans même ajouter celui que va générer le réchauffement naturel de la planète sur notre biotope. Ne l’oublions pas la première nuisance humaine sur le climat de notre belle planète  c’est le nombre ; la démographie…

 

Et avec ça on voudrait que le climat de la Terre ne soit pas en partie affecté par notre activité ! (Doc AIEA)

 

Ah, voici l'obligatoire paragraphe de l'optimisme. C'est le moment, et c'est dans les canons du genre : Unissez vous mes frères il est encore temps (allusion au film "On the Beach", 1958). C'est tout ? Oui, c'est tout, (point).

 

Unissons nous mes frères et sœurs, histoire de supporter ensemble un avenir si inquiétant (Doc Marine Nationale Française)

 

Pour nous unir à qui ? Aux barbus de qui vous savez, aux généraux qui ont fait chez nous les écoles des hautes études stratégiques comme l'IHEDN ? Attention ce ne sont pas qu'eux seuls qui nous ont amené au chaos, chacun de nous avons apporté notre cents pour nous offrir ce terrible cloaque. Les élites, certes, n'ont fait qu'en profiter tout en nous prévenant du désastre. Je me souviens avoir lu au début des années soixante dix le fameux : "Choc du Futur" d'Alvin Toffler, édifiant et à relire pour le côté comique de l'esprit d'économie libérale idyllique de l'époque. Le libéralisme social n'a rien à voir avec le libéralisme économique. Ils sont violemment antagonistes et, sans modération d'un côté comme de l'autre ils sont mortifères. Au final ils sont nuisances pour notre monde industriel et même nuisances pour les pays émergeant qu'ils devaient aider. Quoi, je n'ai pas fais allusion à la démographie, je ne peux pas tout dénoncer.

Ainsi va le chaos.

 

Le chaos a-t-il qu'un temps ? Finalement raconté comme ça on pourrait ne penser qu'à un mauvais moment à subir. C'est tout de même possible, d'un côté nous nous instruisons, cela nous rend plus intelligents, et cette intelligence peut nous amener à des choix de société (pour notre bien) dont nous n'avons même pas idée aujourd'hui. De l'autre le chaos actuel affaiblit nos saines réactions, le médiocre populisme qui nous tire vers le bas, l'abrutissement des foules dont je fais partie, peut nous amener du chaos au terrible holocauste. Qui va l'emporter ?

 

Ce calme apparent ne peux pas nous faire oublier la sourde angoisse que l’on ressent face à un monde qui nous échappe. (Doc de l’auteur)

 

Sur ce thème, voyons un moment de fiction. L’holocauste a eu tout de même lieu. Enfin le calme sur Terre va revenir. En est-on certain ? Vous souvenez vous de ce dilemme : Dans un profond cachot un ignoble nervi, authentique "brutasse" sans conscience a survécu à l'abri des murs épais de sa prison, tandis que plus loin dans une immense bibliothèque, un intellectuel archiviste un peu souffreteux, lui aussi a survécu à l'abri d'énormes épaisseurs de papier que fournissent des livres et documents. Maintenant qui va dominer le reste du nouveau monde la fragile intelligence ou le gros muscle décérébré ?

 

Ca, c'était mon côté optimiste ; dormez bien.  :-))

 

8 arrivées de « rentry vehicle » qui tombent près de Kwajalein USA. Ils sont lancés d’un missile Trident D-5 lui-même tiré par un sous marin nucléaire américain qui croise à 10000 km de là. Un grand bravo aux poètes de la terreur. Doc (US Navy).

 

JC Aveni 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by astro-notes - dans aérospatial
commenter cet article

commentaires